Investir dans une scpi : les avantages

Investir dans une scpi : les avantages

Les scpi sont des sociétés civiles de placement immobilier.

Il s’agit d’un placement financier qui permet de percevoir des revenus locatifs réguliers, sans avoir à gérer un bien en direct.

Les scpi permettent de diversifier son patrimoine et de le valoriser. C’est l’un des placements les plus rentables du marché. Mais il faut savoir que ce n’est pas un placement sans risque. Pour investir dans une scpi, il faut donc connaître les caractéristiques de ce placement et savoir comment en profiter au maximum.

Les avantages d’investir dans une SCPI

Lorsque vous investissez dans une SCPI, vous achetez des parts de sociétés civiles de placement immobilier. En faisant cela, vous pouvez ainsi percevoir un revenu régulier et faire fructifier votre patrimoine en bénéficiant des avantages du placement locatif.

Les avantages d’investir dans une SCPI sont les suivants :

  • Les frais de gestion peuvent être réduits grâce à la mutualisation des coûts au sein d’une SCPI
  • Les loyers perçus par la SCPI sont déductibles des revenus fonciers
  • Le risque locatif est mutualisé entre les différents biens immobiliers composant la SCPI

Les différents types de SCPI

Il existe différents types de SCPI, selon les objectifs et le profil des investisseurs.

Les SCPI à capital fixe sont destinées à des investisseurs prêts à conserver leur placement sur une longue durée. Elles permettent de générer un rendement supérieur aux fonds en euros mais sont soumises aux fluctuations du marché immobilier.

Les SCPI à capital variable s’adressent quant à elles aux investisseurs ayant un horizon d’investissement plus court et qui souhaitent diversifier leur portefeuille ou réaliser des opérations exceptionnelles (désinvestissement, rachat). Tout comme les fonds en euros, les SCPI peuvent être adossées à un contrat d’assurance-vie mais cela n’est pas systématique.

Les SCPI fiscales ont pour but de réduire l’impôt sur le revenu que l’on peut payer. Ces produits offrent différents avantages tels qu’une déduction fiscale du montant des intérêts d’emprunt ou la possibilité de bénéficier du dispositif Malraux qui permet de déduire certaines charges liés au bien acquis.

  • Les SCPI Pinel
  • Les SCPI Duflot
  • Les SCPI Malraux

Les risques associés à une SCPI

Le risque est inhérent à toute opération financière.

Il faut savoir que les investissements immobiliers sont des opérations qui peuvent nécessiter un certain effort financier, ce qui peut engendrer une perte en capital.

Les SCPI sont des sociétés civiles de placement immobilier ayant pour objet la constitution et l’acquisition d’un patrimoine immobilier locatif, ainsi que sa gestion. Bien qu’elles soient soumises aux mêmes règles fiscales que les autres types de SCPI (exonération d’impôt sur le revenu et d’ISF), les SCPI présentent un risque plus ou moins élevé en raison des spécificités liées à leur nature.

Le principal inconvénient du placement en SCPI est la variation du prix de part, car il dépend des conditions du marché immobilier local. Si celui-ci se dégrade, vous pouvez perdre une partie ou la totalité de votre investissement initial.

La rémunération des parts étant fixe pour toute la durée du contrat, si le prix augmente au fil du temps, il sera impossible de profiter pleinement de cette hausse.

Il est donc important d’appréhender correctement le risque encouru par l’investissement en SCPI avant d’opter pour ce type de produit financier. Pour limiter les risques associés à l’investissement en SCPI :

  • Investir sur le long terme
  • Ne pas investir plus que ce dont on dispose

La fiscalité des SCPI

Les SCPI sont des sociétés civiles de placement immobilier. Elles permettent d’investir dans l’immobilier sans avoir à se soucier de la gestion locative, ni du rendement locatif.

Le principal atout des SCPI est qu’elles permettent de mutualiser les risques. En effet, plusieurs investisseurs achètent le même bien et partagent le risque entre eux.

Les revenus perçus par chaque associé varient en fonction de la taille de sa part et du prix auquel il a acheté sa part. Une fiscalité avantageuse Les revenus issus des SCPI sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers (lorsqu’il y a location). Par exemple :

  • Si vous percevez moins de 15 000 € par an, vous pourrez déduire uniquement les intérêts d’emprunt.
  • Si vous percevez plus de 15 000 € par an, vous pourrez déduire une partie des frais réels liés à votre acquisition.

La gestion d’une SCPI

La gestion d’une SCPI peut être très simple, car elle ne nécessite pas de gros investissements financiers. En effet, lorsqu’on décide de placer son argent dans une SCPI, on souscrit à des parts sociales et on devient alors propriétaire d’un pourcentage des biens immobiliers composant le patrimoine de la société. Une fois que vous avez acheté ces parts sociales, vous recevrez un revenu fixe chaque trimestre. Ce qui est très intéressant pour les personnes qui ont besoin de se constituer un complément de revenus réguliers ou pour les personnes qui veulent se diversifier et obtenir un rendement plus important que celui proposé par les livrets bancaires classiques. En revanche, si vous souhaitez vendre des parts sociales, il vous faudra trouver un acquéreur potentiel et donc prendre le risque que cette vente soit difficile.

Les performances des SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) ont une réputation d’épargne sans risque, en tout cas sur le papier. C’est pour cette raison que les SCPI sont souvent privilégiées par ceux qui veulent investir dans l’immobilier. Mais quelles sont les performances des SCPI ? Elles permettent-elles de réaliser de vraies plus-values ? Pourquoi est-ce le bon moment pour investir dans une SCPI ?

  • La performance des SCPI
  • Une fiscalité avantageuse

La revente d’une SCPI

Avec la baisse des rendements, il est souvent difficile de se séparer de ses parts d’une SCPI. Dès lors, on se demande si c’est une bonne idée de revendre sa part. De plus en plus d’investisseurs immobiliers cherchent à revendre leurs parts de SCPI afin d’acheter des biens qui rapportent beaucoup plus que les revenus perçus par les SCPI.

La question qui se pose alors est : peut-on revendre sa part? Quels sont les avantages et inconvénients d’un tel investissement? Le fait de vendre vos parts vous permettra d’en acquérir davantage. En effet, au moment où vous déciderez de revendre votre part, le prix sera surement inférieur à celui que vous aurez payé pour l’acquérir. Ainsi, même si le prix auquel vous allez la revendre ne sera pas forcément élevé comparativement à ce que vous avez payé pour l’acquérir, ce sera toujours un bénéfice malgré tout.

Votre gain n’en sera que meilleur! Cela est possible grâce aux multiples possibilités qu’offrent les SCPI :

  • La diversification du patrimoine immobilier
  • La mutualisation des risques locatifs
  • Des frais réduits

Les frais associés à une SCPI

Les frais associés à une SCPI? Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont des sociétés qui ont pour objet exclusif l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif. Si elles ne sont pas soumises à l’impôt sur les sociétés, elles relèvent cependant de la fiscalité des revenus fonciers.

Il est donc important d’en connaître le coût avant de se lancer.

Investir dans une scpi est un placement immobilier locatif qui permet de se constituer un patrimoine immobilier. La scpi est en effet un placement financier qui permet d’investir indirectement dans l’immobilier, et donc de bénéficier des avantages fiscaux liés à ce type d’investissement.

Léa Lombard